crstLes financements de Région Centre-Val de Loire dans le cadre du CRST (Contrat régional de solidarité territoriale)

Au titre de sa compétence développement économique, la Communauté d’Agglomération Châteauroux Métropole a souhaité réhabiliter l’un des bâtiments de l’ancienne manufacture Balsan, dénommé bâtiment de l’Horloge, en une Cité du Numérique, tournée vers l’innovation et l’accompagnement des start-up et des entreprises.
La cité du numérique vient enrichir le quartier qui dispose déjà d’un Écocampus, de lieux d’habitation intergénérationnelle (résidence seniors, carré Saint-Gildas, logements étudiants), de services (resto U, CMPP, Pôle emploi, CCAS), d’espaces verts (parc Balsan, hippodrome, vallée d’Ebbes) et de l’ouverture prochaine du centre aquatique Balsan’éo.

La Cité du Numérique comprend :

  • le Village by CA, partenaire privé ;
  • un Tech Lab, géré par la CCI ;
  • un auditorium de 450 places, équipement communautaire permettant d’organiser des évènements de business, scientifiques ou culturels.

Châteauroux Métropole a souhaité afficher une ambition de performance énergétique et environnementale élevée pour son bâtiment en visant le label Effienergie (BBC rénovation). Le conseil régional a versé une subvention dans le cadre du "plan isolation régional des bâtiments publics et associatifs".

Création de la Cité du Numérique dans le quartier Balsan à Châteauroux

  • Maître d’ouvrage : Châteauroux Métropole
  • Pose de la 1ère pierre le 5 décembre 2018 - Ouverture le 19 octobre 2020
  • Montant du projet : 7 283 653,97 € HT, dont 1 541 000 € HT pour la rénovation énergétique.
  • Subvention attribuée par la Région Centre-Val de Loire dans le cadre CRST : 1 000 000 €, dont 399 900 € pour la rénovation énergétique.

crst cite numerique balsan

 

 

recrutement charge mission

Cliquer sur l'image pour accéder à l'offre

Version PDF ICI

Dans le cadre de l’animation agricole sur le site de la Vallée de l’Indre, les agriculteurs ont pu se former à la reconnaissance de la flore typique des prairies humides.
L’objectif était de démontrer que les pratiques agricoles existantes sont favorables à un ensemble de plantes, d’insectes et autres espèces animales inféodées à ces milieux. En apprenant à les connaître, il est plus facile de les préserver et de maintenir l’équilibre biologique et écologique recherché, d'autant que ces espèces contribuent à la qualité du fourrage.

Le 6 mai prochain, cette session sera également proposée aux agriculteurs ayant des parcelles situées sur la portion Indre-et-Loire du site Natura 2000 Vallée de l'Indre.

centauree le bresil buzancaisCentaurée

   laiches prairie cherelles chatillon sur indre
     Laîches

plaquette volontariat territorial uneVous êtes une collectivité et vous avez besoin d'ingénieurie pour vos projets ? le volontariat territorial en administration est une solution

Le volontariat territorial en administration (VTA) permet aux collectivités territoriales rurales de bénéficier des compétences de jeunes diplômés le temps d’une mission de 12 à 18 mois maximum, au service de l’ingénierie de leurs projets.
L’État aidera la collectivité territoriale dans son recrutement à hauteur d’une aide forfaitaire de 15 000 euros qui sera versée sur décision du préfet. 200 VTA seront aidés en 2021.

Plaquette de présentation

logo haies 3Le Pays Castelroussin Val de l’Indre lance un nouvel appel à projets “voulez-vous (re)planter des haies”. L’aide financière de la Région Centre-Val de Loire s'élève à 80 % du coût total des plants et fournitures nécessaires à la plantation.
 
L'opération s'adresse aux agriculteurs, associations, entreprises, particuliers et collectivités territoriales. Les personnes intéressées doivent remplir un dossier et le retourner, par mail ou par courrier, avec les pièces demandées
avant le lundi 31 mai 2021 inclus
 
Les projets doivent répondre à une dimension écologique et agronomique. Les plantations à vocation esthétique, horticole ou ornementale, ne seront pas acceptées.
 
region cvdl moyen
 
 
Les plantations devront se situer sur le territoire du Pays Castelroussin Val de l'Indre
 
carte pays castelroussin 2017

ver de terreLes sols regorgent d’invertébrés et de micro-organismes bien plus nombreux que les organismes vivants que l’on peut trouver en surface. Tout comme les chauves-souris ont besoin des haies pour se déplacer, d’autres ont au contraire besoin des sols pour vivre. Les sols ont eux aussi leur trame que l’on appelle « trame brune ».
Pour mieux connaître les enjeux liés à cette trame brune et à la dynamique des sols, le Pays Castelroussin Val de l'Indre proposera prochainement une session thématique aux élus et agents territoriaux du Pays.

 

audrey teohImpliqué depuis plus de 10 ans dans les circuits courts, l'approvisonnement des cantines en produits locaux et le soutien des agriculteurs à travers le contrat régional, le Pays Castelroussin Val de l’Indre a souhaité s'engager dans un projet alimentaire de territoire (PAT).

Un diagnostic agricole et alimentaire a été entamé courant 2020. Afin de le finaliser, Audrey Teoh a été recrutée pour 4 mois (12 avril au 13 août 2021) dans le cadre d'un stage universitaire. En lien avec Viviana Bénard-Gillet, chargée de mission Alimentation, elle contribuera aussi à la mobilisation des acteurs du territoire et à l'élaboration d'une stratégie alimentaire qui sera déclinée en actions concrètes.

La haie bocagère constitue un habitat pour de nombreuses espèces animales. La mesure « entretien des haies » proposée aux agriculteurs de la Vallée de l’Indre ne se limite pas seulement à la notion d’entretien, il s’agit aussi de connaître la faune associée et les services qu’elle peut rendre pour la production agricole. Le 6 avril, une demi-journée d’échanges organisée par le Pays et animée par l’association Indre Nature a été proposée aux agriculteurs afin de répondre à leurs interrogations et aux attentes de cette mesure.
Dans la continuité des haies, les ripisylves ont également fait l’objet d’une présentation par le SABI 36.

INFO PLUS : Pour permettre à chaque espèce d’accomplir son cycle de vie et de se reproduire, il est recommandé de ne pas intervenir sur les haies de mi-mars à fin août.

faune haies session 6 avril 2021

CDUCENTRE logoLa marque alimentaire régionale " © du Centre" créée par Dev'up Centre - Val de Loire garantit l’authenticité des produits, leur provenance régionale ainsi que l’engagement des entreprises adhérentes en faveur du respect de l’environnement.
Elle vise à identifier les produits agréés qui seront estampillés, et à renforcer la notoriété et l’attractivité du territoire sur le plan de la gastronomie et de la richesse du terroir régional.

Véritable repère de confiance pour le consommateur " © du Centre" garantit de :

  • consommer des produits locaux ;
  • consommer des produits "vrais par nature" respectant une charte et/ou élaborés avec 100 % d’ingrédients naturels et/ou élaborés sans additif de synthèse ;
  • soutenir l’économie de son territoire et ses entreprises engagées dans des démarches vertueuses et de progrès à l’égard de l’environnement.

Sur le site internet de la marque vous trouverez tous les produits déjà labellisés (740), des renseignements sur les producteurs adhérents, des idées de recettes. Différentes méthodes de recherche vous sont proposées : soit par produit ou par producteur, soit par département le tout accompagné d'une carte interactive.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.cducentre.com

Vous êtes producteur et souhaitez rejoindre la marque ? plus de renseignements

CDUCENTRE identite visuelle marque alimentaire regionale

La gestion des eaux pluviales se traduit par l’aménagement de réseaux d'évacuation reliés directement aux rivières, c’est ce qu’on appelle la gestion « tout tuyau ». Face au réchauffement climatique et à la fragilité des ressources en eau, une autre gestion est proposée afin de diriger l'eau de pluie directement vers les nappes phréatiques en la récupérant au plus proche de là où elle tombe.

gestion eau pluie mars 2021

Aménagement de récupération d'eau de pluie

gestion arbre mars 2021L’arbre est un composant essentiel de notre biodiversité. Élément paysager, refuge pour la faune ou encore piégeur de carbone, sa place doit être réfléchie pour lui permettre de se développer. Une session thématique a donc été organisée afin d'aborder les techniques d’entretien et de gestion des arbres et arbustes. Gilles Dézécot, d'Indre Nature et intervenant sur cette formation, a rappelé aux élus et agents présents que pour la plantation d'un arbre en milieu urbain une fosse d'au moins 8 mètres cubes était nécessaire.