Dominique Roullet, vice-président de la Région Centre Val de Loire, a procédé le mardi 4 décembre à Jeu-les-bois, à la signature officielle du Contrat Régional de Solidarité Territoriale (CRST) avec les collectivités partenaires.

signature crst 2018

De gauche à droite sur la photo : Jacques Breuillaud, maire de Jeu-les-Bois (commune ou se déroulait la signature du contrat) puis les signataires Christophe Vandaele, président de la Communauté de communes Val de l’Indre Brenne - Luc Della-Valle, président du Pays Castelroussin Val de l’Indre - Dominique Roullet, vice-président de la Région Centre Val de Loire - Gil Avérous, président de l’Agglomération Châteauroux Métropole et maire de Châteauroux - Régis Blanchet, maire de Buzançais. Jean-Paul Chanteguet, président du PNR Brenne qui n'a pu être présent signera le contrat dans les jours qui suivent.

Le CRST du Pays Castelroussin Val de l’Indre et de l’Agglomération Châteauroux Métropole est signé pour 6 ans (2018-2024) et est doté d’une enveloppe financière de 16 282 000 €. Il est un levier important puisqu'un euro versé par la Région Centre Val de Loire permet un investissement de 4 euros sur notre territoire, de nombreux projets sont ainsi réalisés. Pour n'en citer que quelques uns : le centre aquatique Balsanéo et le  village de l’Innovation à Balsan à Châteauroux ; la maison de santé et l'aménagement du centre bourg à Buzançais ; la réhabilitation de la station-service à Villedieu sur Indre ; l'extension d’un espace naturel sensible à Déols.

2018 1Le Pays Castelroussin Val de l’Indre, accompagné de la Chambre d’agriculture de l’Indre, a remis les plants et fournitures aux trois bénéficiaires de la cinquième opération collective de plantations de haies. Cela représente 2 439 plants composés d’arbres et d’arbustes adaptés à nos sols et à nos conditions climatiques. Parmi ces essences, nous pouvons citer le noyer commun, l’aubépine l’érable champêtre, le chêne vert ou encore des arbres fruitiers comme le poirier ou le pommier. Cette opération va permettre de créer près de 2 kilomètres de haies et 1,5 hectares d’agroforesterie. Le coût total de cette action s’élève à 6 775 euros, elle est financée à 80% par la région Centre-Val de Loire.

Retrouvez les détails de cette opération 2018 sur la page dédiée aux projets de plantation de haies.

region cvl bloc marque 255x109

vue jeu les boisChaque commune et intercommunalité du Pays Castelroussin Val de l’Indre agit en faveur de la biodiversité, quel que soit ses moyens humains, techniques et financiers.

Dans le cadre de l’animation trame verte et bleue, nous souhaitons mettre en lumière les bonnes pratiques et gestes simples adoptés par les collectivités pour préserver les habitats et les espèces qui en dépendent. Ce recueil d’expériences prend la forme d’un questionnaire.
Ce dernier a pour objectif de mieux connaître les actions menées pour la biodiversité, les projets à venir mais aussi les idées de projets envisagés par la collectivité. À travers ce questionnaire, nous souhaitons aussi cerner les besoins et les attentes afin d’accompagner les territoires dans la prise en compte de la trame verte et bleue. L’idée est ainsi de proposer des outils adaptés et de mobiliser les moyens nécessaires pour y répondre, tout en faisant le lien avec les projets d’aménagement.

Nous espérons que les communes contribueront à ce recueil. Les résultats et les différents échanges qui en découleront seront valorisés à travers la rubrique interactive de ressources dédiée à la TVB, accessible depuis le site internet.

logo cncdDepuis près de 20 ans, de nombreux Conseils de développement ont été créés partout en France, dans des territoires ruraux et urbains, apportant ainsi une nouvelle dimension à l’élaboration et à l’exercice de l’action publique. Pourtant ils sont encore mal connus et reconnus et dans de nombreux cas, les travaux des Conseils sont insuffisamment pris en considération. Malgré l’obligation légale, de nombreuses communautés et pôles d’équilibre territoriaux n’ont pas encore créé de Conseil de développement.
La Coordination nationale des Conseils de développement lance un appel aux responsables politiques locaux, élus des métropoles, communautés et pôles d’équilibre territoriaux et aux Institutions nationales, gouvernement et parlement.

 Appel de Sète - Octobre 2018

remise plan gestion differenciee 2018La troisième opération « objectif zéro pesticide dans nos villes et nos villages » lancée le 12 avril 2018, se concrétise progressivement au sein des communes d’Étrechet, de Saint-Maur et de Sassierges-Saint-Germain. Le 24 octobre dernier, le Pays Castelroussin Val de l’Indre, le CPIE et l’association Indre Nature ont réunit ces trois communes pour leur remettre les plans de gestion différenciée. Ce document recense les espaces publics entretenus et gérés par les communes. À partir de ce travail, l’objectif est d’associer à chacun de ces espaces un niveau d’entretien selon leurs usages. Une hiérarchisation en trois catégories a ainsi été proposée aux communes :

Les espaces verts de prestige : espaces verts soignés et fleuris qui nécessitent un entretien régulier ;
Les espaces verts intermédiaires : espaces verts soignés où la régularité de l’entretien peut être facilement réduite ;
Les espaces verts à caractère naturel : espaces au sein desquels la naturel et la flore spontanée se développe tout en maintenant un minimum d’entretien.

Pour chacun de ces espaces, des conseils et pratiques d’entretien ont été proposés. La commune est ensuite libre d’apporter ses modifications et de s’approprier ce document.

Après cette journée, les communes seront accompagnées par Indre Nature pour mettre en œuvre différentes techniques et expérimentations : semis en pied de mur, plantations de vivaces, enherbement des espaces… Différentes animations seront également organisées, avec l’appui du CPIE pour communiquer auprès des habitants sur ces nouveaux aménagements à venir.

Session d'information sur le foncierLa première journée thématique, organisée dans le cadre des sessions d’information et de formation portées par le Pays Castelroussin Val de l’Indre, s’est tenue le jeudi 18 octobre 2018 à Villedieu-sur-Indre. Veille foncière, préemption, biens sans maître, animation ou encore stratégie foncière étaient les maîtres mots de cet après-midi animée par la Safer de l’Indre. Les Safer possèdent en effet une expertise dans la protection et la gestion foncière des espaces naturels, agricoles et forestiers. Une expertise qu’elle a exposé à travers plusieurs actions menées dans l’Indre mais aussi dans l’Indre-et-Loire portant sur des vallées alluviales, des espaces viticoles ou encore des chemins ruraux. De l’observation à la gestion foncière, la Safer mobilise plusieurs outils en s’appuyant sur les enjeux fonciers identifiés par les territoires.

Pour aider à l’identification de ces enjeux sur le territoire du Pays, la Safer a invité les participants à matérialiser, sur des fonds de plan, les secteurs où les parcelles sont délaissées ou abandonnées. Il peut également s’agir de chemins ruraux dont le statut juridique est mal connu.

Cette connaissance est essentielle pour identifier les outils fonciers pertinents pour préserver les terres agricoles, forestières et naturelles de notre territoire.

Cet atelier a réuni sept personnes.

Le GAL (Groupe d’acteurs locaux) du Pays Castelroussin Val de l'Indre avait répondu à l’initiative de LEADER France en invitant les parlementaires européens sur son territoire.

Karine Gloanec-Maurin députée européenne de notre circonscription a accepté une rencontre avec les GAL du département de l’Indre. Luc Della-Valle, a ainsi convié les GAL le vendredi 12 octobre  2018 pour un temps d’échanges.

Les points abordés ont été nombreux. Nous retiendrons les difficultés de trésorerie pour les porteurs de projets liés aux retards dans les paiements, la complexité du logiciel OSIRIS, le niveau d’exigence portée sur les dossiers LEADER dont les montants en jeu sont faibles au regard des autres projets du FEADER.

La voix des territoires a été entendu. Madame Gloanec-Maurin s’est engagée à solliciter l’autorité de gestion afin qu’elle puisse mettre en place des avances de paiement notamment pour les postes d’animation et de gestion.

 2018 10 12 rencontre deputee karine gloanec maurin

Premier plan à gauche Pierre-Emmanuel Vaslindu GAL du Pays de la Châtre en Berry, Karine Gloanec-Maurin députée européenne, Julie Chupin assistante parlementaire, au premier plan à droite Luc Della-Valle président du Pays Castelroussin Val de l'Indre.