Le CLAP s'est réuni le 21 juin 2021 à Arthon pour une première séance de travail en ateliers.Groupe représentatif d'une quarantaine d'acteurs du territoire en lien avec l'alimentation (associations, collectifs citoyens, collectivités, syndicats...), il est chargé de proposer les premières actions à mettre en place et de lancer la dynamique de territoire dans le cadre du PAT (Projet alimentaire de territoire). 

 
Six thèmes ont été abordés lors des ateliers :
  • la loi EGalim et la restauration collective,
  • l'accès à une alimentation durable et de qualité,
  • les actions autour du gaspillage alimentaire,
  • les outils de transformation des produits,
  • les filières de production,
  • la commercialisation en circuits courts.
clap 2021 06 21
 

Voici quelques pistes d'actions issues des échanges lors des ateliers :

Gaspillage 

  • glaner les excédents de productions à la fin des récoltes,
  • sensibiliser aux produits "moches",
  • encourager les visites de fermes car "plus nous savons ce que nous mangeons plus nous respectons ce que nous mangeons".

Restauration collective

  • associer l'école et les parents d'élèves afin que ces derniers s'impliquent, leur expliquer le coût par exemple,
  • travailler sur le goût,
  • créer du lien entre cuisiniers et producteurs,
  • adapter les appels d'offres pour faciliter les achats de produits locaux.

Accessibilité de tous à l'alimentation de qualité

  • identifier les besoins selon les différents publics et les moyens d'accès à l'alimentation en fonction de l'endroit où l'on vit sur le territoire.
 
Rappel de la démarche PAT :

Les pouvoirs publics ont souhaité une alimentation locale, de qualité et apportant une juste rémunération aux producteurs. La loi EGalim d'octobre 2018, puis la loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable de novembre 2018 sont alors promulguées. Dans le cadre du plan de relance de 2020, les pouvoirs publics décident de labelliser 500 Projets Alimentaires Territoriaux (PAT), certains étant labellisés à l'échelle nationale et d'autres à l'échelle régionale.

Le Pays Castelroussin Val de l'Indre qui travaille depuis plus de 10 ans sur le thème d'une alimentation en circuits courts a souhaité déposer un dossier pour pouvoir s'engager dans une démarche de PAT. En 2020, il a entamé un diagnostic agricole et alimentaire sur son territoire (fin du diagnostic attendu en 2021) puis a répondu à l'appel à projet alimentaire de territoire en avril 2021. Les services de l’État lui ont notifié que sa candidature avait été retenue au niveau régional. Cette sélection permet une labellisation de 3 ans sur le niveau 1 « PAT émergent » et devrait évoluer vers le niveau 2 « PAT en action ». Une convention devrait être signée prochainement.

 
L'organisation de la gouvernance du PAT :
  • organe politique - le groupe alimentation de 6 élus volontaires qui intègrent le CLAP ;
  • organe consultatif - le CLAP composé d'une quarantaine d'acteurs du territoire en lien avec l'alimentation ;
  • organe décisionnel - le COPIL (comité de pilotage) constitué du groupe alimentation et quelques membres volontaires du CLAP.

 


potagers vellesLe Pays Castelroussin Val de l'Indre a répondu à l'appel à Projet alimentaire de territoire (PAT) en avril 2021. Après plusieurs semaines d’attente, les services de l’État ont notifié que la candidature avait été retenue sur le volet du plan de relance au niveau régional.

Cette sélection permet une labellisation de 3 ans sur le niveau 1 « PAT émergent » et devrait évoluer vers le niveau 2 « PAT en action ». Une convention sera signée très prochainement.

Le Pays a annoncé cette bonne nouvelle aux acteurs du territoire lors de la première réunion du Conseil local de l’alimentation de proximité (CLAP). Le CLAP est une instance de concertation qui doit permettre de faire émerger les premières actions sur le territoire.

L’entretien des espaces naturels par des ovins ou des caprins peut surprendre, mais la pratique est pourtant de plus en plus courante.

À Buzançais, certains espaces difficiles d’accès sont dorénavant entretenus par un troupeau de 12 brebis "Thônes et Marthod" (photo), une race ancienne originaire de Savoie. Par le biais de cette expérimentation et avec la volonté d’étendre cette pratique dans d’autres communes, le Pays Castelroussin Val de l'Indre a organisé une formation sur le thème de l’éco pâturage. Les différents intervenants présents ont permis de mettre en lumière cette pratique économique, bénéfique à la biodiversité et à la qualité des sols.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter le Pays Castelroussin Val de l’Indre qui pourra vous orienter vers des personnes ressources pour vous conseiller dans cette démarche.

Brebis de la race "Thones et Martod"

Nous vous conseillons de regarder ce documentaire qui indique comment se sont propagées les principales plantes invasives (berce du Caucase, le séneçon du Cap ou l’ambroisie, renouée du Japon...) en France et en Europe, et comment lutter pour essayer de les éradiquer (durée 52 minutes - disponible en replay jusqu'au 26 août 2021).

https://www.arte.tv/fr/videos/049261-000-A/les-plantes-invasives/

logo haies 3L’appel à candidatures 2021 pour l'opération « voulez-vous (re)planter des haies ? » s’est clôturé le 31 mai. Pour cette huitième édition, 14 candidats ont été enregistrés, parmi lesquels des agriculteurs, des communes, des particuliers et des entreprises ayant des projets de plantation de nouvelles haies bocagères, de micro-forêt ou de verger.
Le Pays Castelroussin Val de l’Indre va procéder à la sélection des dossiers et une réponse sera apportée à chacun des candidats courant juin. Les visites techniques suivront pour définir plus précisément les projets et le choix des essences à implanter.

Le programme des sessions thématiques démarré en septembre touche à sa fin. La neuvième session s'est déroulée le 20 mai 2021 à Villedieu-sur-Indre sur le thème de la reconnaissance de la flore, en particulier herbacée et arborée. L'objectif était de permettre aux agents communaux de reconnaître les principaux groupes de plantes à prendre en compte dans leurs pratiques d’entretien et de gestion des espaces.
Cette initiation à la botanique permettra de réaliser un suivi simple de la flore afin d’observer la diversité des espèces présentes sur leur commune et de renforcer les connaissances naturalistes. Les données collectées pourront servir à réaliser des supports pédagogiques destinés aux habitants.
Lors de cette journée, des outils de sciences participatives ont été présentés pour participer à l’amélioration de ces connaissances.

Prochaines sessions :

  • 10 juin - gestion des espaces par éco pâturage
  • 22 juin - seconde partie de la session sur les sols
  • 6 juillet - la flore invasive terrestre et aquatique

Pour vous inscrire, contactez le Pays Castelroussin Val de l’Indre.

inventaire simple biodiversite

feader ici maintenantLes différents Pays* du département de l'Indre se sont réunis pour échanger sur les perspectives de la future programmation LEADER (2023-2027).
Tous font un bilan positif de la programmation qui s'achève (2014-2020) et estiment que les fonds européens (FEADER) distribués dans le cadre de ce programme sont nécessaires au développement des zones rurales. Bien évidemment, chacun souhaite répondre au prochain appel à projets et le Pays de Valençay en Berry qui n'avait pas déposé de dossier jusqu'à présent, réfléchit à une éventuelle candidature.
"L'attractivité" et les thèmes qui y sont rattachés (la santé, la jeunesse, le tourisme, le Coworking et la fibre, la transition énergétique) restent au cœur des préoccupations auxquelles viennent s'ajouter la gestion de l'eau, le déploiement des énergies renouvelables et la protection des paysages.
L'État délègue la gestion du programme LEADER aux Régions. Le conseil régional du Centre-Val de Loire devrait émettre un appel à candidature en 2022.
 
*Pays Castelroussin Val de l'Indre, Pays Val de Creuse Val d'Anglin, Pays d'Issoudun, Pays de la Châtre en Berry, Pays de Valençay en Berry et le PNR Brenne.
 
logos leader

crstLes financements de Région Centre-Val de Loire dans le cadre du CRST (Contrat régional de solidarité territoriale)

Au titre de sa compétence développement économique, la Communauté d’Agglomération Châteauroux Métropole a souhaité réhabiliter l’un des bâtiments de l’ancienne manufacture Balsan, dénommé bâtiment de l’Horloge, en une Cité du Numérique, tournée vers l’innovation et l’accompagnement des start-up et des entreprises.
La cité du numérique vient enrichir le quartier qui dispose déjà d’un Écocampus, de lieux d’habitation intergénérationnelle (résidence seniors, carré Saint-Gildas, logements étudiants), de services (resto U, CMPP, Pôle emploi, CCAS), d’espaces verts (parc Balsan, hippodrome, vallée d’Ebbes) et de l’ouverture prochaine du centre aquatique Balsan’éo.

La Cité du Numérique comprend :

  • le Village by CA, partenaire privé ;
  • un Tech Lab, géré par la CCI ;
  • un auditorium de 450 places, équipement communautaire permettant d’organiser des évènements de business, scientifiques ou culturels.

Châteauroux Métropole a souhaité afficher une ambition de performance énergétique et environnementale élevée pour son bâtiment en visant le label Effienergie (BBC rénovation). Le conseil régional a versé une subvention dans le cadre du "plan isolation régional des bâtiments publics et associatifs".

Création de la Cité du Numérique dans le quartier Balsan à Châteauroux

  • Maître d’ouvrage : Châteauroux Métropole
  • Pose de la 1ère pierre le 5 décembre 2018 - Ouverture le 19 octobre 2020
  • Montant du projet : 7 283 653,97 € HT, dont 1 541 000 € HT pour la rénovation énergétique.
  • Subvention attribuée par la Région Centre-Val de Loire dans le cadre CRST : 1 000 000 €, dont 399 900 € pour la rénovation énergétique.

crst cite numerique balsan

 

 

Dans le cadre de l’animation agricole sur le site de la Vallée de l’Indre, les agriculteurs ont pu se former à la reconnaissance de la flore typique des prairies humides.
L’objectif était de démontrer que les pratiques agricoles existantes sont favorables à un ensemble de plantes, d’insectes et autres espèces animales inféodées à ces milieux. En apprenant à les connaître, il est plus facile de les préserver et de maintenir l’équilibre biologique et écologique recherché, d'autant que ces espèces contribuent à la qualité du fourrage.

Le 6 mai prochain, cette session sera également proposée aux agriculteurs ayant des parcelles situées sur la portion Indre-et-Loire du site Natura 2000 Vallée de l'Indre.

centauree le bresil buzancaisCentaurée

   laiches prairie cherelles chatillon sur indre
     Laîches

plaquette volontariat territorial uneVous êtes une collectivité et vous avez besoin d'ingénieurie pour vos projets ? le volontariat territorial en administration est une solution

Le volontariat territorial en administration (VTA) permet aux collectivités territoriales rurales de bénéficier des compétences de jeunes diplômés le temps d’une mission de 12 à 18 mois maximum, au service de l’ingénierie de leurs projets.
L’État aidera la collectivité territoriale dans son recrutement à hauteur d’une aide forfaitaire de 15 000 euros qui sera versée sur décision du préfet. 200 VTA seront aidés en 2021.

Plaquette de présentation