vue jeu les boisChaque commune et intercommunalité du Pays Castelroussin Val de l’Indre agit en faveur de la biodiversité, quel que soit ses moyens humains, techniques et financiers.

Dans le cadre de l’animation trame verte et bleue, nous souhaitons mettre en lumière les bonnes pratiques et gestes simples adoptés par les collectivités pour préserver les habitats et les espèces qui en dépendent. Ce recueil d’expériences prend la forme d’un questionnaire.
Ce dernier a pour objectif de mieux connaître les actions menées pour la biodiversité, les projets à venir mais aussi les idées de projets envisagés par la collectivité. À travers ce questionnaire, nous souhaitons aussi cerner les besoins et les attentes afin d’accompagner les territoires dans la prise en compte de la trame verte et bleue. L’idée est ainsi de proposer des outils adaptés et de mobiliser les moyens nécessaires pour y répondre, tout en faisant le lien avec les projets d’aménagement.

Nous espérons que les communes contribueront à ce recueil. Les résultats et les différents échanges qui en découleront seront valorisés à travers la rubrique interactive de ressources dédiée à la TVB, accessible depuis le site internet.

logo cncdDepuis près de 20 ans, de nombreux Conseils de développement ont été créés partout en France, dans des territoires ruraux et urbains, apportant ainsi une nouvelle dimension à l’élaboration et à l’exercice de l’action publique. Pourtant ils sont encore mal connus et reconnus et dans de nombreux cas, les travaux des Conseils sont insuffisamment pris en considération. Malgré l’obligation légale, de nombreuses communautés et pôles d’équilibre territoriaux n’ont pas encore créé de Conseil de développement.
La Coordination nationale des Conseils de développement lance un appel aux responsables politiques locaux, élus des métropoles, communautés et pôles d’équilibre territoriaux et aux Institutions nationales, gouvernement et parlement.

 Appel de Sète - Octobre 2018

remise plan gestion differenciee 2018La troisième opération « objectif zéro pesticide dans nos villes et nos villages » lancée le 12 avril 2018, se concrétise progressivement au sein des communes d’Étrechet, de Saint-Maur et de Sassierges-Saint-Germain. Le 24 octobre dernier, le Pays Castelroussin Val de l’Indre, le CPIE et l’association Indre Nature ont réunit ces trois communes pour leur remettre les plans de gestion différenciée. Ce document recense les espaces publics entretenus et gérés par les communes. À partir de ce travail, l’objectif est d’associer à chacun de ces espaces un niveau d’entretien selon leurs usages. Une hiérarchisation en trois catégories a ainsi été proposée aux communes :

Les espaces verts de prestige : espaces verts soignés et fleuris qui nécessitent un entretien régulier ;
Les espaces verts intermédiaires : espaces verts soignés où la régularité de l’entretien peut être facilement réduite ;
Les espaces verts à caractère naturel : espaces au sein desquels la naturel et la flore spontanée se développe tout en maintenant un minimum d’entretien.

Pour chacun de ces espaces, des conseils et pratiques d’entretien ont été proposés. La commune est ensuite libre d’apporter ses modifications et de s’approprier ce document.

Après cette journée, les communes seront accompagnées par Indre Nature pour mettre en œuvre différentes techniques et expérimentations : semis en pied de mur, plantations de vivaces, enherbement des espaces… Différentes animations seront également organisées, avec l’appui du CPIE pour communiquer auprès des habitants sur ces nouveaux aménagements à venir.

Session d'information sur le foncierLa première journée thématique, organisée dans le cadre des sessions d’information et de formation portées par le Pays Castelroussin Val de l’Indre, s’est tenue le jeudi 18 octobre 2018 à Villedieu-sur-Indre. Veille foncière, préemption, biens sans maître, animation ou encore stratégie foncière étaient les maîtres mots de cet après-midi animée par la Safer de l’Indre. Les Safer possèdent en effet une expertise dans la protection et la gestion foncière des espaces naturels, agricoles et forestiers. Une expertise qu’elle a exposé à travers plusieurs actions menées dans l’Indre mais aussi dans l’Indre-et-Loire portant sur des vallées alluviales, des espaces viticoles ou encore des chemins ruraux. De l’observation à la gestion foncière, la Safer mobilise plusieurs outils en s’appuyant sur les enjeux fonciers identifiés par les territoires.

Pour aider à l’identification de ces enjeux sur le territoire du Pays, la Safer a invité les participants à matérialiser, sur des fonds de plan, les secteurs où les parcelles sont délaissées ou abandonnées. Il peut également s’agir de chemins ruraux dont le statut juridique est mal connu.

Cette connaissance est essentielle pour identifier les outils fonciers pertinents pour préserver les terres agricoles, forestières et naturelles de notre territoire.

Cet atelier a réuni sept personnes.

Le GAL (Groupe d’acteurs locaux) du Pays Castelroussin Val de l'Indre avait répondu à l’initiative de LEADER France en invitant les parlementaires européens sur son territoire.

Karine Gloanec-Maurin députée européenne de notre circonscription a accepté une rencontre avec les GAL du département de l’Indre. Luc Della-Valle, a ainsi convié les GAL le vendredi 12 octobre  2018 pour un temps d’échanges.

Les points abordés ont été nombreux. Nous retiendrons les difficultés de trésorerie pour les porteurs de projets liés aux retards dans les paiements, la complexité du logiciel OSIRIS, le niveau d’exigence portée sur les dossiers LEADER dont les montants en jeu sont faibles au regard des autres projets du FEADER.

La voix des territoires a été entendu. Madame Gloanec-Maurin s’est engagée à solliciter l’autorité de gestion afin qu’elle puisse mettre en place des avances de paiement notamment pour les postes d’animation et de gestion.

 2018 10 12 rencontre deputee karine gloanec maurin

Premier plan à gauche Pierre-Emmanuel Vaslindu GAL du Pays de la Châtre en Berry, Karine Gloanec-Maurin députée européenne, Julie Chupin assistante parlementaire, au premier plan à droite Luc Della-Valle président du Pays Castelroussin Val de l'Indre.

 

 

festival ALIMENTERRE 2018Le Festival AlimenTerre est un évènement qui amène les citoyens à s'interroger sur l'alimentation lors de ciné-débats.

Il est relayé dans l’Indre depuis 2013 par des organisations locales dont les objectifs s’inscrivent dans les problématiques du festival : souveraineté alimentaire, agriculture paysanne, consommation responsable, commerce équitable, relocalisation de l'alimentation…

Pendant plus d’un mois, sur l’ensemble du département, sont programmées une dizaine de projections-débats. Chacune est prise en charge par une ou plusieurs organisations du collectif et c'est avec le film "Le champs des possibles" qui sera projeté le 17 octobre à 20h salle Édith Piaf à Châteauroux que nous ouvrons la programmation 2018.
Un film positif qui présente d'une part, le parcours de citadins qui se lancent le défi de quitter la ville pour retourner à la terre et devenir paysan. D'autre part, nous découvrons des agriculteurs "de souche" qui remettent eux aussi en question leur travail. Revenus des pratiques productivistes et industrialisées qu’ils ont apprises, des grands céréaliers, des vignerons ou des éleveurs laitiers changent de logique pour renouer avec la nature et ainsi retrouver goût à leur métier. D’autres paysans choisissent de s’installer en collectif pour mutualiser leur force de travail et leur matériel, quand d’autres décident de devenir berger au cœur de la ville. Chacun d’eux réinvente le métier de paysan et explore le champ des possibles.

Retrouver la programmation du département en suivant ce lien, pour plus d’informations sur le festival www.alimenterre.org/le-festival-alimenterre-0.

L'animation est officiellement lancée

logo natura 2000Après plusieurs mois d’échanges entre les services de l’État, le Pays Castelroussin Val de l’Indre et les élus du territoire, l’animation du site de la Vallée de l’Indre, inexistante jusqu’à ce jour, va pouvoir démarrer officiellement.

Inscrite en 2004 sur la liste des Sites d’Importance Communautaire (SIC) au titre de la directive européenne Habitats-Faune-Flore, la Vallée de l’Indre qui s'étend d’Étrechet à Loches a ensuite été classée en Zone Spéciale de Conservation (ZSC) le 29 novembre 2011.
Comme pour chacun des sites classés Natura 2000, la Vallée de l’Indre a fait l’objet d’un document d’objectifs réalisé en 2006. Le contenu de ce document directeur est défini par le code de l’environnement. Il s’agit entre autres d’y retrouver les éléments décrivant l’état initial de conservation du site, les objectifs de développement durable du site ainsi que des propositions de mesures permettant de les atteindre, les procédures de suivi et d’évaluation de ces mesures. Depuis sa réalisation et sa validation en 2011, aucune action n’a été menée au sein de ce site.

Dans la continuité des travaux menés dans le cadre du programme d’actions trame verte et bleue, le Pays Castelroussin Val de l’Indre a manifesté, auprès des services de l’État, son souhait de se porter candidat pour la maîtrise d’ouvrage, la présidence et l’animation du site Natura 2000 de la Vallée de l’Indre.
Cette candidature a été validée par les représentants des collectivités et de leurs groupement lors du comité de pilotage (COPIL) du 5 octobre 2018 à Châtillon-sur-Indre. La présidence du COPIL a été confiée à Madame Michelle Yvernault Trotignon, vice-présidente du Pays et adjointe à la mairie de Buzançais. Le COPIL a pour objet de faire des propositions pour définir les objectifs, les orientations de gestion et les moyens à utiliser pour le maintien ou le rétablissement des habitats naturels et des espèces dans un état de conservation favorable.

Avec l’appui des services de l’État, la feuille de route des actions à mener pour l’année 2019 va pouvoir être peaufinée en concertation avec l’ensemble des acteurs associés à ce projet.

 

Le CESER Centre Val de Loire, conseil économique et social régional, et les 5 conseils de développement du département de l’Indre ont organisé, jeudi 20 septembre, une réunion débat sur la nécessité d’une politique jeunesse en Région Centre Val de Loire.
Une vingtaine de personnes était réunies autour d’Éric  Chevée, Président du CESER, François Robin, Président du Conseil de Développement (CD) du Pays Castelroussin Val de l’Indre, Yves Champigny, Président du CD du PRN Brenne, Jean-Claude Moreau, Président du CD du Pays de la Châtre en Berry, Michel Fouassier Président du CD du Pays d’Issoudun et Pierre Riauté, Président du CD du Pays de Valencay en Berry.
Après, une présentation claire et concise du SRADDET, Eric Chevée s’est attardé sur le chantier '24' concernant la jeunesse. L’enjeu est de faire de la jeunesse une réalité en l’envisageant de manière transversale dans les politiques menées à l’échelle de la région. C’est ce qu’il est ressorti des propos des 5 présidents de conseils de développement qui ont traité de 5 thématiques : la jeunesse en milieu rural, connectivité de la ville centre, enseignement supérieur, tourisme et santé. Les témoignages de l’URAJ (Union Régionale pour l’Habitat des Jeunes), du RBIJ (Relais Brenne Initiatives Jeunes) et de la CAF (Caisse d'allocations familiales) ont complété le propos.

Il ressort de cette soirée, que les solutions viendront du territoire, et qu’il faut laisser place à l’initiative des jeunes.

colloque jeunesse

 De gauche à droite sur la photo : Michel Fouassier, Yves Champigny, Jean-Claude Moreau, Éric Chevée.

paillageDans le cadre des opérations objectif zéro pesticide dans nos villes et nos villages, le Pays a élaboré un guide pour accompagner les communes mais aussi les entreprises à bien choisir le matériel pour l’entretien de leurs espaces. Ce matériel est bien évidemment complémentaire avec les techniques préventives tels que le paillage. Adapter aux besoins de la structure, le matériel curatif peut s’avérer très utile.

Vous trouverez prochainement sur le site internet du Pays, le guide ainsi que les fiches techniques et pratiques relatives aux méthodes préventives et curatives nécessaires à l’entretien des espaces sans produit chimique.

logo natura 2000Le Pays Castelroussin Val de l'Indre qui anime la trame verte et bleue sur son territoire, a souhaité inscrire ses actions en cohérence avec celles identifiées pour le site Natura 2000. Il a donc manifesté cette volonté auprès des services de l'État en proposant sa candidature pour l'animation du site Natura 2000 de la Vallée de l'Indre qui s'étend de la commune d'Étrechet à la commune de Loches.

Le 13 septembre 2018, les différentes collectivités situées dans le périmètre de la Vallée de l'Indre étaient conviées à Buzançais pour une rencontre organisée par le Pays Castelroussin Val de l'Indre. Il s'agissait de rappeler les atouts d'un site Natura 2000 pour les territoires et d'encourager chacun à s'investir dans la démarche. Luc Della-Valle, Président du Pays Castelroussin, a présenté la candidature du Pays Castelroussin Val de l'Indre pour l'animation avec la maitrise d'ouvrage et la présidence du site et a précisé que chaque collectivité peut se porter candidate.

Suite à cette rencontre, le Comité de pilotage, organisé le 5 octobre prochain à Châtillon-sur-Indre, élira officiellement l’animateur du site Natura 2000 de la Vallée de l’Indre. Une convention de 3 ans sera alors signée avec l'État et le Président afin de mettre en place un appui technique et financier au profit du territoire Natura 2000 de la Vallée de l'Indre.

 INFOS +

Site Natura 2000 de la Vallée de l'Indre :

  • 80 km d'Étrechet à Loches
  • 2 160 ha
  • 2 départements concernés (l'Indre et l'Indre-et-Loire)
  • Site classé au titre de la directive "habitat"