copil 2019 07 01Le 1er juillet, les élus du Pays Castelroussin Val de l'Indre et les membres du Conseil de développement se sont réunis pour participer au premier comité de pilotage territorial de leur contrat régional (CRST). Le fil conducteur de cette rencontre était "la revitalisation économique et commerciale des centres-villes et centres-bourgs". Après une introduction de Luc Della-Valle (Président) et de Kaltoum Benmansour (Conseillère régionale), une présentation a été faite par Mme Pinson (Directrice adjointe du Centre de ressources sur la politique de la ville) de "Ville au Carré" qui a réalisé une étude, à la demande de la Région Centre Val de Loire, sur la situation dans les villes petites à moyennes. Puis des témoignages d'entreprises et de collectivités ont suivis avant le mot de la fin.

ibc 2019

Dernière session thématique : l’Inventaire de Biodiversité Communal (IBC)

Le Pays Castelroussin Val de l’Indre a clôturé son premier programme d’information et de formation le 18 juin 2019 avec la session thématique intitulée « décliner la trame verte et bleue grâce aux inventaires de biodiversité communale (IBC) ». Animée par le Comité départemental de protection de la nature et de l’environnement (CDPNE), elle a réuni sept participants.
L'IBC est un outil qui permet d’affiner les éléments de la trame verte et bleue et de mieux connaître la faune et la flore de la commune. En peaufinant cette connaissance, les choix d’aménagement du territoire pourront être faits en tenant compte de cette biodiversité et en la valorisant. Mieux connaître sa biodiversité communale, c’est aussi améliorer le cadre de vie de ses habitants, apporter une plus-value au territoire, anticiper les changements climatiques, valoriser une démarche citoyenne et participative.
À ce jour, en région Centre-Val de Loire, 59 communes ont pu bénéficier d'un inventaire. Le Pays Castelroussin Val de l’Indre se tient à la disposition des communes pour les accompagner dans la réalisation de cette démarche, notamment sur le plan financier avec une aide régionale de 80%.

Un bilan des sessions 2018-2019 sera présenté dans la lettre d’information n°17, consultable en ligne par le menu “accès rapide” à droite de l’écran.



tvb visuel 01Dans le cadre de la licence professionnelle gestion de l’eau et développement de ses territoires, dispensée par le Centre d’Études Supérieures (CES) de Châteauroux, le Pays Castelroussin Val de l’Indre accueille Rémi Siméone pour un stage d'une durée de 16 semaines. Cette licence professionnelle a pour objectif de former des futurs « techniciens de l’environnement » spécialisés dans les zones humides.
Face au changement climatique et au risque de disparition de nombreuses espèces animales et végétales, la gestion de la ressource en eau et la préservation de la biodiversité sont au cœur des actions du Pays Castelroussin Val de l’Indre, l’élaboration et le suivi de la Trame Verte et Bleue en sont l’illustration parfaite.
La mission de Rémi portera sur l’élaboration d’une typologie des bassins techniques comme les retenues d’eau pluviale et leur valorisation écologique au sein des secteurs industriels ou commerciaux.
Ainsi, le Pays Castelroussin Val de l’Indre espère pouvoir renforcer son « arsenal environnemental » afin d'assurer un aménagement territorial encore plus respectueux de la biodiversité, renforçant de fait le développement durable du territoire.

 

cuivre-des-marais.jpgLa Mulette épaisse (Unios Crassus), aussi appelée moule des rivières, le Cuivré des marais (Lycaena dispar) et le Damier de la Succise (Euphydryas aurinia) sont des invertébrés dont l'espèce est inscrite à l’annexe II de la directive européenne Habitats-faune-flore du réseau Natura 2000.

Ces trois espèces n’ont pas encore fait l’objet de prospections sur le site de la Vallée de l'Indre et les seules données dont nous disposons sont historiques, notamment pour la Mulette épaisse.

C'est pourquoi, un inventaire sera mené jusqu'à fin 2019 sur la partie Indre-et-Loire puis sur l’Indre dès 2020 et à ces trois espèces seront ajoutés les chauves-souris et amphibiens.

L'objectif est de mieux connaître leur répartition et l'état de conservation de leurs habitats, notamment les prairies de fauche, les mégaphorbiaies ou encore les forêts alluviales ; habitats caractéristiques de la Vallée de l’Indre.

Cuivré des Marais  (photo)

une catalogue formationLe Pays Castelroussin Val de l’Indre poursuit l’animation de la trame verte et bleue à travers notamment des ateliers ou des formations. Le 20 décembre 2018, un atelier a été proposé aux élus et agents communaux sur le thème de "l’aménagement des espaces publics". Ces espaces interrogent les communes sur différents aspects : économique, architectural, social mais aussi environnemental et esthétique. Trois intervenants ont animé cet atelier afin de proposer aux participants une approche transversale de l’espace public.

Alexandre Martin, directeur du CAUE, s’est appuyé sur des exemples d’aménagements opérés au sein du département de l’Indre et hors département, afin de souligner l’importance et l’intérêt de s’intéresser à l’histoire d’un espace, d’un bourg et de tout un village pour concevoir un aménagement.

Benjamin Culan, conseiller forêt et biodiversité, a poursuivit sur les essences d’arbres et d’arbustes en rappelant quelques notions sur leurs origines. Ces essences témoignent des changements climatiques. La plantation d’un arbre doit tenir compte du sol et des influences climatiques.

Gilles Dézécot d’Indre Nature a rappelé que le zéro pesticide, la végétalisation des espaces, mais aussi la pollution lumineuse et la ressource en eau sont des thèmes récurrents auxquels les communes ne peuvent échapper. À travers plusieurs photographies, il a souligné les maladresses identifiées au sein d’aménagements publics, sans que cela soit toujours volontaire, les maîtres d’œuvre ayant trop tendances à faire du copier-coller.

Nous vous attendons nombreux pour les prochaines sessions.

 atelier amenagement espace 2018 1  atelier amenagement espace 2018 2
Atelier "Aménagement des espaces publics" le 20 décembre 2018