Le Pays Castelroussin Val de l'Indre et les acteurs locaux souhaitent s’engager dans la mise en place d’un projet alimentaire de territoire (PAT). Il s'agit de structurer et d'animer une gouvernance sur la thématique de l’alimentation et poursuivre les actions visant à relocaliser l’agriculture du territoire dans un souci de préservation de l’environnement.

Les missions seront les suivantes :

  • Compléter le diagnostic de territoire en lien avec le PNR de la Brenne : utiliser la méthodologie proposée par Résolis
    • Compléter le diagnostic des pratiques agricoles et des filières du territoire
    • Définir des actions avec les acteurs du territoire et en lien avec la chargée de mission
    • Recenser les politiques publiques portées par les collectivités favorables à une alimentation responsable et durable
  • Animer la démarche en lien avec la chargée de mission en participant aux différentes réunions

Fiche détaillée de l'offre de stage

Les membres du Comité syndical du Pays Castelroussin Val de l'Indre se sont réunis hier soir à la salle Agora à Ardentes. Le quorum était atteint puisque 26 membres (37 au total) ont assité et pris part au vote.

L'ordre du jour était assez dense puisqu'il y avait 16 points à aborder dont : le projet de Programme Local de l’Habitat de Châteauroux Métropole pour la période 2021-2026, la candidature du Pays Castelroussin Val de l'Indre au Programme National pour l’Alimentation dans le cadre du Plan de Relance, le recrutement d’un stagiaire pour le Projet Alimentaire de Territoire (PAT).

La séance, débutée à 18h00, s'est terminée à 19h20.

Le compte rendu sera mis en ligne dans les prochains jours ainsi que les délibérations dans la rubrique "Documents" accessible par le menu "Accès rapide".

comite syndical 2021 03 02

Les membres lors du comité syndical à la salle Agora à Ardentes

 

entretien riviereDans le cadre des mesures agro-environnementales et climatiques proposées sur le site Natura 2000 Vallée de l’Indre, des agriculteurs ont engagé une mesure visant à entretenir et à conserver les ripisylves présentes aux abords de leurs parcelles.
Afin de les orienter sur les bonnes pratiques d’entretien, le Pays Castelroussin Val de l'Indre a sollicité Henry Zinck, technicien rivière au Syndicat d’aménagement du bassin de l’Indre (SABI 36), pour les accompagner et les aider à mettre en place les différents engagements du cahier des charges de cette mesure agricole.
Des rencontres avec les agriculteurs engagés sur la partie Indre-et-Loire du site Natura 2000 de la Vallée de l’Indre sont aussi prévues.

jumelles 02Deux espèces exotiques envahissantes ont été observées sur le site Natura 2000 Vallée de l'Indre. Il s’agit de la Jussie faux-pourpier, appelée aussi Jussie Rampante (Ludwigia peploide) et le Faux indigo (Amorpha fruticosa).

La Jussie faux-pourpier, présente en Brenne, n’avait pas encore été observée sur le site Natura 2000 Vallée de l'Indre. Deux foyers ont été recensés sur les communes de Perrusson et de Saint-Jean-Saint-Germain. Cette plante amphibie et vivace, originaire d’Amérique du Sud, a été introduite en France pour ses qualités ornementales. Elle est reconnaissable par ses fleurs jaune vif et ses feuilles alternes, arrondies et glabres. Elle prolifère très rapidement par fragmentation des tiges et créé des herbiers denses qui comblent les milieux, réduisant la circulation de l'eau et engendrant des nuisances sur les écosystèmes associés.

Le Faux indigo a été observé sur les berges de l’Indre au niveau des communes de Perrusson et Beaulieu-lès-Loches. Cet arbuste aux feuilles caduques, originaire d’Amérique du Nord, est reconnaissable par ses fleurs de couleur violette réunies en grappes. Il prolifère en libérant ses drageons dans l'eau qui, emportés par le courant, prennent racine plus loin.

Il est donc important de connaître ces espèces et leur localisation pour limiter leur prolifération.

En cas d’observation de ces espèces :

  • Faire remonter la donnée auprès du Pays Castelroussin Val de l'Indre
  • Ne pas arracher les plants car il y a un risque de dissémination surtout en période de fructification

 

Une session d'information et de formation à l'entretien et la gestion des ripisylves était organisée par le Pays Castelroussin Val de l’Indre le 18 février 2021 à Saint-Maur. Les éus et agents territoriaux du  territoire étaient invités à participer à cette demie journée animée par la Fédération de pêche de l’Indre.

Les participants ont pu trouver des réponses à leurs interrogations concernant l'entretien des ripisylves, les essences résistantes aux sécheresses ou à la chalarose (champignon pathogène importé d’Asie) qui touche le frêne très présent le long des berges. ils ont pu aborder la règlementation qui régit la gestion des cours d’eau tout en abordant l’enjeu des seuils et des barrages dans la continuité écologique.

fleche 01Qu'est-ce que la ripisylve ?

La ripisylve, aussi appelée "boisement rivulaire", est constituée de la végétation des berges de cours d’eau, mares et autres plans d’eau. Particulièrement essentielle à l’équilibre hydrologique et écologique de ces milieux, la ripisylve peut comporter plusieurs strates et s’étendre sur plusieurs mètres depuis la berge. Comme les haies, ce sont des continuités écologiques nécessaires à la faune et à la lutte contre la pollution des eaux.

 

session 18 fevrier 2021 ripisylve

logo reseau oxygeneLe réseau Oxygène, en partenariat avec l’Agence régionale de la biodiversité Centre Val de Loire, organise un nouvel atelier en ligne le mardi 16 mars de 14h à 17h sur le thème : « Comment réintroduire la nature en ville pour l’adaptation au changement climatique ? »

Programme et inscription à venir.

information 01

Retrouvez d'autres infos sur notre page : ICI

 

info page fb pays

Pour la deuxième année consécutive, le lycée Naturapolis36 a répondu favorablement à la sollicitation du Pays pour réaliser la plantation d'environ 70 arbres à Brassioux dans le cadre de l'opération « voulez-vous planter des haies ». Dix élèves de première "Sciences et technologies de l’agronomie et du vivant" y ont participé. Les arbres plantés, avec tuteurs et protection biodégradable en carton, forment un système agroforestier d’une surface d'un hectare, au sein de la ferme où quatre hectares avaient déjà été plantés en 2016 et 2017. En mars prochain, les arbres plantés précédemment, seront taillés lors d'une journée de formation avec les élèves.

plantation arbres eleves lycee agricole fev 2021

Inscrite au programme 2020/2021 des journées thématiques, la formation « Connaissance et gestion de la forêt privée et communale », organisée par le Pays Castelroussin Val de l'Indre, s’est déroulée au Poinçonnet le 19 janvier.

Temps d’informations et d’échanges, ces journées permettent aux participants de poser leurs questions et de débattre avec les intervenants. Cette session a permis de faire la distinction entre la réglementation liée aux forêts publiques et celle liée aux forêts privées. Si les enjeux de protection et d’exploitation sont similaires, le choix des essences et les pratiques de gestion peuvent différer. L’Office national des forêts (ONF) en charge des forêts domaniales et le Centre régional de la propriété forestière (CRPF) conseiller auprès des propriétaires de forêts privées intervenaient sur cette journée. Ils ont souligné l’importance d’échanger régulièrement sur leurs retours d’expériences et expérimentations.

Face aux changements climatiques, l’enjeu commun est la régénération des forêts et l’implantation d’essences capables de s’adapter aux périodes de sécheresse successives.

Les communes ont un rôle à jouer auprès des propriétaires privés et de leurs administrés qui s’interrogent parfois sur certaines coupes d’arbres.

gestion foret bois janvier 2021

Les places publiques,squares, marchés, terrasses de café… sont des espaces de rencontres, de vivre ensemble pour les habitants. Ils contribuent également à renforcer l’attractivité du territoire régional pour les visiteurs et les touristes. Pour faire face au changement climatique nous devons repenser nos espaces publics en y introduisant la présence de l’eau et de la biodiversité.

La Région Centre-Val de Loire, fortement attachée à cette multifonctionnalité croissante des espaces publics s’engage de longue date en faveur des espaces publics au travers des Contrats Régionaux de Solidarité Territoriale (CRST). Plus d'infos

Ce cahier constitue un outil d’accompagnement des collectivités qui sollicitent un soutien régional, afin de pouvoir s’inscrire au mieux dans le dispositif régional.

cahier amenagement espaces publics region

Accéder au cahier ICI ou en cliquant du l'image

la nature notre futur

Les scientifques internationaux alertent régulièrement des impacts des activités humaines sur notre planète. Aggravées par le changement climatique, les profondes
modifcations de nos territoires provoquent la disparition de la nature, la perte de sources d’alimentation, la dégradation de la qualité de l’eau et une fragilité de nos sociétés humaines face à des épisodes climatiques extrêmes.
Notre avenir dépend du maintien d’un climat vivable et d’une biodiversité en bon état. Accéder à la totalité du contenu

20200622_153514.jpg

Dans l'attente de la validation du nouveau projet agro-environnemental et climatique (PAEC) déposé auprès de la Région Centre-Val de Loire fin 2020, nous proposons aux agriculteurs situés dans le périmètre du site Natura 2000 Vallée de l'Indre de découvrir les mesures qui pourront être proposées en 2021.

Engagement d’1 an avec respect du cahier des charges à compter du 15 mai 2021 :

Mesures de type surfacique (à la parcelle)

  • Retard de fauche au 20 juin ou au 1er juillet
  • Maintien de la diversité floristique sur prairies permanentes
  • Absence de fertilisation sur prairies permanentes et temporaires
  • Maintien des milieux ouverts 
  • Mise en défens des milieux remarquables 

Mesures de type linéaire (à la parcelle)

  • Entretien des haies
  • Entretien des arbres isolés ou en alignement
  • Entretien des ripisylves
  • Restauration et/ou entretien de mare et plan d’eau

Mesures de type système polyculture-élevage (au mois 50 % de l’exploitation)

  • « Dominante élevage » avec maintien des pratiques
  • « Dominante céréale » avec maintien des pratiques

Engagement de 5 ans :

Mesures de type surfacique (engagement à la parcelle)

  • Ouverture d’un milieu en déprise
  • Création de couverts herbacés

Mesures de type système polyculture-élevage (au mois 50 % de l’exploitation)

  • « Dominante élevage » avec évolution des pratiques
  • « Dominante céréale » avec évolution des pratiques

Calendrier prévisionnel d’animation pour la campagne 2021

  • Février : 2 réunions d’information pour les agriculteurs avec présentation des mesures et des modalités d’engagement
  • Mars : formation à l’entretien des haies, ripisylves, arbres isolés et mares
  • Avril : formation à la reconnaissance de la flore des prairies de fauche
  • Avril : diagnostics et validation des dossiers
  • Juin : tour de plaines suivis des engagements 2020 et retour d’expériences
  • Septembre : autres formations possibles, rappel et suivi des engagements